PUBLICITÉ

Les nutritionnistes conseillent toujours de consommer uniquement des produits naturels et frais avec peu ou vraiment pas de cuisson. Cette méthode fait partie des modes d’alimentations saines, car elle va vous permettre de garder plusieurs éléments nutritifs dans vos plats. Néanmoins, en suivant ce conseil sur tous vos aliments que vous allez dorénavant consommer, ainsi vous préviendrez des risques de troubles de la digestion. Pensez à prendre de quoi noter pour ces aliments à éviter de manger cru.

Quelques viandes et produits d’origine animale à consommer cuits.


Les goûts varient lorsqu’ils s’agissent de façon de cuire la viande. Et pourtant, les funs de carpaccio et de steak tartare doivent être prudents, car bien que ces plats soient délicieux, ces préparations sont nocives. Les viandes consommées crues peuvent effectivement inclurent des bactéries comme la salmonelle, responsables d’infections alimentaires très dangereuses. Les viandes de volailles et de porc aussi contiennent des Campylobacter, une bactérie qui contamine le sang et les intestins. Voilà pourquoi, la viande de cochon, la viande de bœuf ou la viande de poulet doivent être impérativement bien cuites de l’intérieur.

En particulier, le poisson cru se trouve dans les menus spéciaux asiatiques. Il est mariné uniquement avec d’autres ingrédients et condiments, il fait même le succès de plusieurs plats gastronomiques. Mais sans la cuisson, cette viande peut en effet transmettre des bactéries comme la listeria ou des parasites appelés Anisakis. Ils causent des problèmes d’allergies et de digestion. Toutefois, le lait cru est aussi proscrit pour les risques pour ses risques de contaminations à la salmonella.

Certains végétaux sont à bien préparer avec soins


En été, les salades et les crudités sont les plus vues dans nos assiettes. Légumes et toutes sortes de végétaux sont bien préparés sans cuisson et juste avec le meilleur assaisonnement. A retenir par contre, les blés récoltés du potager qu’il faut absolument cuire. La pomme de terre est incluse dans ces produits. Elle peut également renfermer des composants très toxiques comme la chaconine ainsi que d’autres alcaloïdes, surtout lorsque sa peau est verte. Dans ce cas, ce féculent provoque des nausées, des ballonnements et aussi des vomissements.

L’aubergine contient de la solanine quand peut retrouver aussi chez les jeunes fruits. Ce légume est plus mature et cuit, va libérer cette toxine et ne nuira point à votre digestion. Par contre, les origines des champignons sauvages doivent être absolument vérifiées avant de les consommer. Si certains sont mangeables après une bonne cuisson, d’autres sont plus toxiques. Les germes et les pousses s’intègrent aussi délicieusement lors de nos plats estivaux. Cependant, leur conservation nécessite le meilleur soin pour éviter le développement de plusieurs bactéries.