Faire mijoter des patates, ça paraît facile, n’est-ce pas ? Pourtant, ce n’est pas également évident que ça ! bien faire la cuisson des pommes de terre n’est pas aisé. Puisque sans le savoir, on fait tous des erreurs dont on n’a même pas idée !
Voici maintenant ces 10 erreurs que tout le monde fait en mijotant les pommes de terre à l’eau :

Erreur n°1 : faire cuire des pommes de terre germées

Avant même d’entamer la cuisson de ses pommes de terre, il faut bien les choisir. Voilà une erreur à éviter à tout prix est de cuire des pommes de terre germées. Car une pomme de terre germée peut constituer un danger pour la santé. Car les germes des pommes de terre ont une teneur élevée de solanine. Et cette substance peut être un poison pour la santé si on en avale de fortes doses.
Solution : mieux vaut donc ne pas cuisiner les pommes de terre germées. Et le plus facile est encore d’utiliser cette astuce pour éviter que les pommes de terre de germer. Ceci dit, rassurez-vous. Si vous avalez un peu de solanine, vous ne perdez rien. Il faut ne fut ce qu’une forte dose pour que ce soit toxique.

Erreur n°2 : mettre les pommes de terre dans l’eau bouillante

L’erreur qu’on a tous commise est d’immerger les pommes de terre directement dans une marmite d’eau déjà bouillante. En fait, c’est une grossière erreur !

Solution : il faut toujours placer les pommes de terre dans l’eau froide. Et seulement ensuite on fait chauffer l’eau. Parce qu’au contact de l’eau bouillante, la chair des pommes de terre devient cassante. La couche supérieure de la pomme de terre est saisie. Elle va mijoter très rapidement. Mais durant ce moment-là, le cœur de la pomme de terre reste cru et dur. Si vous attendez que le cœur soit bien tendre et cuit, alors l’extérieur de la patate sera trop cuit et friable ! Placez les patates dans l’eau froide au lieu de l’eau bouillante facilite une cuisson plus homogène.

Erreur n°3 : éplucher les pommes de terre AVANT de les cuire

L’autre bourde que je faisais systématiquement était d’écorcer les pommes de terre avant leur cuisson. C’est vraiment super long… D’ailleurs, ce n’est pas pour rien qu’on parle de corvée de patates !
Solution : la bonne astuce, c’est qu’il existe une technique toute simple pour s’éviter cette corvée. Le truc de grand-mère facile, c’est de faire mijoter les pommes de terre avec leur peau. Parce que c’est plus facile de les écorcer une fois cuites. Il suffit d’enlever sur la peau de la pomme de terre cuite. Et elle se détache toute seule. Vous verrez, vous allez peler vos pommes de terre en 5 secondes.
Voici comment faire :
– Faites une entaille dans chaque pomme de terre avec un couteau ;
– Faites cuire les pommes de terre dans l’eau ;
– Sortez les pommes de terre de la casserole une par une ;
– Placez chaque pomme de terre dans un bol rempli de glaçons ;
– Attendez 5 secondes. – Retirez la pomme de terre du bol ;
– Tirez la peau de la pomme de terre.
Vous allez être stupéfait ! La peau des pommes de terre se détache toute seule très aisément. L’autre avantage de mijoter les pommes de terre avec la peau, c’est que ça permet de mieux conserver ses nutriments durant la cuisson. La seule faiblesse de cette méthode, c’est que vous ne pouvez pas faire de chips avec les épluchures des pommes de terre déjà cuites. Un dernier truc à savoir : si vous utilisez des pommes de terre bio, ce n’est même pas la peine de peler vos pommes de terre. C’est encore plus vite et facile comme ça, n’est-ce pas ?

Erreur n°4 : faire cuire les pommes de terre trop longtemps

Ne pas observer le temps de cuisson des pommes de terre, c’est une bourde de base. Mais c’est vrai que ce n’est pas si clair que ça ! Puisqu’en fonction de la taille de la pomme de terre, le temps de cuisson peut varier.
Solution : le premier réflexe à avoir est de faire mijoter des pommes de terre d’une grosseur à peu près identique. Si c’est l’inverse, vous pouvez découper les plus grosses patates en 2 ou en 4 pour avoir des morceaux de taille équivalente. Ensuite, combien de temps pour cuire les pommes de terre, les faire cuire 20 à 25 min à partir du moment où l’eau bout. C’est la meilleure manière d’avoir des pommes de terre avec une bonne tenue et une cuisson à cœur.

Erreur n°5 : piquer les pommes de terre trop souvent

Il ne faut pas piquer les pommes de terre durant qu’elles cuisent. Pourquoi ? Car en piquant les pommes de terre avec la pointe d’un couteau durant leur cuisson, on abîme la chair du légume. Surtout si on le fait plusieurs fois d’affilée ! Cela va affaiblir la chair qui risque de s’effriter et de se décomposer plus facilement.
Solution : pour bien checker la cuisson des pommes de terre, il vaut mieux prendre un minuteur. Une fois que celui-ci a sonné, si vous avez un doute, piquez une seule fois une pomme de terre avec la pointe d’un couteau. Si elle est trop dure, prolongez la cuisson encore de 5 min.

Erreur n°6 : oublier de rincer les pommes de terre avant la cuisson

Laver les pommes de terre avant de les cuire, ce n’est pas une option. C’est une obligation. Et ce, même si vous achetez vos pommes de terre au supermarché et qu’elles ont l’air toutes propres… Ou si vous cuisez des pommes de terre bios ou du jardin.
Solution : il suffit de rincer les pommes de terre sous l’eau pour les laver de leurs impuretés. Nettoyer les pommes de terre à l’eau permet en effet d’enlever les saletés qu’on ne voit pas forcément à l’œil nu. Mais ce n’est pas tout. Cette phase va aussi supprimer la plupart des pesticides qui se trouvent sur la pomme de terre. Vous voulez être sûr d’arracher un maximum de pesticides sur vos légumes ? Vous pouvez utiliser une de ces astuces avec du vinaigre blanc, du bicarbonate, du gros sel ou du vinaigre de cidre. Et pour éviter de gaspiller l’eau, reprenez-la dans une bassine et utilisez-la pour humecter les plantes par exemple.

Erreur n°7 : mettre trop d’eau dans la casserole

Il ne sert à rien de mettre trop d’eau pour mijoter les pommes de terre. D’une part, plus on ajoute d’eau et plus le temps pour faire bouillir l’eau sera long. On perd du temps, on utilise de l’eau pour rien et on gaspille de l’énergie pour faire chauffer l’eau. En plus, lorsque les patates mijotent dans trop d’eau, elles perdent davantage leurs vertus nutritives. Ce qui est dommage, vous en conviendrez…
Solution : mettez donc juste assez d’eau pour afin recouvrir les pommes de terre. Cela suffit largement.

Erreur n°8 : jeter l’eau de cuisson des pommes de terre

Ne plus vider l’eau de cuisson des pommes de terre !
Solution : On peut s’en servir pour faire briller les miroirs ou l’argenterie ou enlever les taches de boue sur les vêtements. Mais on peut également l’utiliser pour faire briller le carrelage et bien sûr désherber le jardin. L’eau de cuisson des pommes de terre n’est pas bonne pour les plantes. Mais elle est quand même bien utile contre les mauvaises herbes ! C’est l’amidon contenu dans les pommes de terre dissout dans l’eau qui permet tous ces petits miracles. Moi, je recycle toutes les eaux de cuisson de mes légumes. Eh oui, je ne les jette plus jamais. Comme détachant, pour raviver les couleurs de vêtements, pour nettoyer l’argenterie… Il existe de nombreuses façons de réutiliser l’eau de cuisson des légumes pour éviter de gâcher.

Erreur n°9 : utiliser n’importe quel type de pomme de terre

On sait maintenant comment faire mijoter des pommes de terre à l’eau. Alors, il faut savoir quelle variété de pommes de terre prendre pour une cuisson à l’eau. Attention, toutes les variétés de pommes de terre ne sont pas faites pour être mijotés à l’eau.
Solution : il faut choisir des pommes de terre à chair ferme ou fondante. Par exemple des pommes de terre de variété : Amandine, Annabelle, Agata, Nicola, Franceline, Roseval ou la fameuse Charlotte…

Erreur n° 10 : faire éclater les pommes de terre à la cuisson

Comment faire éclater les pommes de terre à la cuisson ?

Solution : pour éviter ce problème, le mieux est de bien respecter le temps de cuisson des pommes de terre. Sans oublier de commencer leur cuisson dans de l’eau froide. L’autre truc de grand-mère qui peut bien aider est de faire une entaille dans la peau de la pomme de terre. En plus, comme on l’a vu, ça facilite l’épluchage des pommes de terre par la suite. Enfin, saler l’eau de cuisson au moment où elle bout permet de limiter ce risque. Conclusion Et voilà, maintenant vous connaissez tous les secrets d’une cuisson réussie des pommes de terre à l’eau. C’est facile, n’est-ce pas ? Les pommes de terre, c’est un ingrédient incontournable des recettes familiales. Il faut dire que c’est facile à faire et c’est super bon. Et le meilleur dans tout ça, c’est que c’est super économique. Alors il ne faut pas s’en priver !

Conclusion

Enfin, maintenant vous appris tous les secrets d’une cuisson réussie des pommes de terre à l’eau. Les pommes de terre, c’est un ingrédient magistral des recettes familiales. Notons que c’est facile à faire et c’est super bon. Et le meilleur dans tout ça, c’est que c’est super économique. Alors il ne faut pas s’en priver !